Founders House - Tremplin de start-ups

 Aerondrone.com

Aerondrone.com

Entrepreneurs dans l’âme, Antoine et Gwenegan viennent à 25 ans de créer la Start-up Aerondrone – plateforme de services autour du drone – et de s’installer dans l’espace de coworking danois Founders House. Rencontre avec les deux Lorientais de passage à la Colloc.

Coconut : Pourquoi vouliez-vous rejoindre Founders House ?

Antoine : « Avec mes associés, on travaillait sur le développement d’un système de paiement responsable. Je connaissais Founders House suite à un stage. Je voulais intégrer l’espace pour bénéficier d’un tremplin pour notre projet. Ils ont été élus meilleur espace de coworking en Europe du nord en 2017. Ils sont spécialisés dans les entreprises technologiques, les start-ups à fort potentiel et développement à l’international. C’est d’ailleurs Founders House qu’Airbnb a choisi pour se développer en Europe ».  

Gwenegan : « On s’est installés à Copenhague en janvier 2018. Le fonctionnement de l’espace est un peu comme celui de la Colloc, mais axé sur les nouvelles technologies : communauté avec des compétences diverses et variées, mise à disposition de professionnels (mise en lien et premiers conseils gratuits), rencontres et échanges, conférences, formations, sans oublier un grand réseau d’investisseurs. Chez Founders House, tu prends un café avec un entrepreneur tu gagnes 10 000 euros ! Et surtout tu évites des galères : conseils contre le piratage, protection du projet, développement à moindre coût.  »

Antoine : « Le vrai plus a été de placer notre siège social là-bas. Au Danemark, l’administration est simplifiée pour les entreprises, tout peut se faire en ligne. Ce qui est confortable pour une start-up. On a tout de suite eu une vision internationale pour notre projet. Si on avait choisi la France, on aurait dû fonctionner dans le sens inverse : passer du national à l’international ».

Coconut : Une fois sur place, vous avez découvert ce que « pivoter » signifiait ?

Gwenegan : « Dans le mois qui a suivi notre arrivée, on a changé de projet car notre première idée n’avançait pas comme on voulait. De quatre associés, nous sommes passés à deux et on a découvert un tout autre univers : l’univers du drone. On a vu une réelle opportunité. On n’y connaissait pas grand-chose et maintenant on voit des drones partout ».

Antoine : « On a choisi de développer une plateforme permettant de louer, vendre, réserver des services autour du drone. Ça fonctionne un peu comme Airbnb : on met en lien l’offre et la demande ».

Gwenegan : « Antoine vient d’école de commerce et moi j’ai un profil très commercial. On a les mêmes compétences. On n’avait pas de développeur et c’est grâce aux contacts et conseils recueillis chez Founders House qu’on a réussi à développer en autonomie notre plateforme à moindre coût avec des outils simples, surtout pour des novices comme nous. Le site fonctionne aujourd’hui tout seul, ce qui nous permet de dégager du budget et du temps pour développer l’offre ».

Coconut : Et maintenant, vous allez où ?

Antoine : « Nous ne sommes qu’au début de l’aventure. On va bientôt lancer une campagne de crowdfunding pour être autonomes dans le financement du projet. Je resterai basé à Copenhague pour garder le lien là-bas et Gwenegan en France. Notre objectif : nous développer de pays en pays, nous imprégner des législations locales et trouver ensuite des talents sur place pour que le projet fonctionne en autonomie. Ce qui nous plaît : vivre sur la route sans attache fixe. La liberté ! ».

Le coup de pouce de La Colloc pour intégrer Founders House

Antoine est revenu à Lorient au printemps 2017 avec plusieurs objectifs : développer l’offre commerciale de l’entreprise avec laquelle il travaillait en tant qu’indépendant Wattwalue (fournisseur d’énergie renouvelable), développer son projet de système de paiement responsable et candidater chez Founders House. « Pour construire notre dossier de candidature, on a pu s’entourer des membres de la Colloc. Kévin Martin, traducteur & Kellie Covington travaillant chez Groupama Team France nous ont aidés à traduire notre dossier. On a pu également demander des retours à de nombreux membres pour relecture et avis. Quelques mois plus tard, je suis revenu annoncer la bonne nouvelle à la Colloc : nous étions acceptés » !

Par IRWINE MAGADUR  11 octobre 2018 // Coconut - La Colloc, Lorient, France

https://coconut.la-colloc.co/founders-housetremplin-de-start-ups/